[étude] : La perception des entreprises à l’égard de la DSN

le 26/03/2015

Sage publie ce jour les résultats de son étude sur la perception des entreprises à l’égard de la Déclaration Sociale Nominative (DSN).

Les entreprises connaissent la DSN, souhaitent l’anticiper mais tardent à passer à l’acte

2 entreprises interrogées sur 3 déclarent connaître la DSN. 76% des PME affirment connaître cette nouvelle réglementation, contre 67% pour les TPE. Pour 41% des répondants, l’éditeur de logiciel est le premier point de contact et la principale source d’information. Par ailleurs, parmi les entreprises qui n’ont pas encore démarré la DSN, et qui déclarent penser faire appel à un tiers, 2 sur 3 comptent s’appuyer sur leur éditeur pour effectuer la migration plus facilement.
Peu d’entreprises ont aujourd’hui démarré la DSN. Toutefois, elles se montrent optimistes et volontaires. Trois quarts d’entre elles déclarent pouvoir passer à la DSN rapidement, et un quart « au plus vite ».
« L’anticipation et l’accompagnement sont les clés d’une transition DSN réussie. En effet, la quasi totalité des entreprises interrogées et qui ont déjà démarré la DSN en phase 1 ont mis moins de deux mois pour la mettre en place, avec un bénéfice très satisfaisant sur le temps gagné. » explique Antoine Hermet, directeur du projet DSN chez Sage France.

> Téléchargez l’intégralité de l’infographie dédiée à cette étude en cliquant ici

 

Infographie DSN

Maitrise, traçabilité et sécurité de la donnée : véritables attentes des entreprises

« Lorsqu’elles sont bien accompagnées, les entreprises comprennent les enjeux et adhèrent plus facilement au projet mené par l’Etat. Nos clients pilotes nous le disent : passés les premiers efforts nécessaires (mise en place avec le partenaire, tests, réajustements…), ils constatent des effets positifs en termes de simplification du traitement de la paie. » commente Antoine Hermet, directeur du projet DSN chez Sage France.

Si la DSN est perçue comme une contrainte pour 40% des entreprises sondées, près d’un quart la considèrent comme une opportunité et mettent en avant des attentes très précises en termes de bénéfices.
Pour les entreprises interrogées n’ayant pas encore démarré la DSN, les bénéfices attendus à moyen terme sont :

  • une plus grande clarté des informations pour 31%
  • une plus grande disponibilité des informations pour 11%
  • une plus grande sécurité des données pour 11%

 

Pour la majorité des entreprises ayant mis en place la DSN, cette nouvelle mesure permet une simplification des relations avec les organismes de protection sociale. Une perception confirmée par les retours qualitatifs de nos clients sur le terrain. A ce propos, Isabelle Manfrini, responsable paie chez Erca, spécialiste de l’emballage agro-alimentaire explique : « Adopter la DSN très en amont me donne le temps de m’organiser avec mes différents interlocuteurs des organismes sociaux, eux aussi engagés dans cette démarche. Finalement, c’est ce qui me plaît dans un projet comme la DSN : l’aspect très concret. Il y a beaucoup à gagner en productivité si toute la chaine s’y met. »

Enfin, les répondants ayant déjà démarré la DSN déclarent qu’elle leur a apporté une plus grande sécurité et une meilleure maîtrise de la qualité des données ainsi qu’une plus grande rapidité dans leur transmission. Selon Marie-Françoise Baluel, responsable paie de la société Cuisine Design, « nous gagnons du temps grâce à la centralisation de déclarations auparavant éclatées. Mais aussi parce qu’il n’y a plus de problèmes liés à des erreurs de calcul ou à une mauvaise application des règles ».

 

A propos de l’étude
L’étude a été réalisée du 20 janvier au 18 février 2015 sur un panel de plus de 300 entreprises clientes de 0 à 200 salariés :

  • 56% de 1 à 9 salariés
  • 17% de 10 à 19 salariés
  • 16% de 20 à 49 salariés
  • 6% de 50 à 200 salariés

Parmi elles, celles qui ont anticipé la DSN l’ont adoptée en phase 1.

Partager sur :


à lire également

Inscrivez vous à notre newsletter DSN

Merci,

Votre message a bien été envoyé.

Félicitations,

Vous êtes abonné à notre newsletter.